Né en 1936 dans le Cher, JP Berriau passe toute son enfance à Vincennes, avant d’entamer sa carrière en tant que Photographe Reporter à la Dépêche Tunisienne à l’âge de 16 ans.

Lors de ses débuts, il participe à l’un des premiers clichés de Mlle Claudia Cardinale. Au dos du cliché est inscrit « la môme Cardinale veut faire du cinéma » ! De même, il photographie le Bey de Tunis et ses filles. Après son service militaire au Fort d’Ivry, JP Berriau se rend en Algérie où il travaillera quelques temps avec Mr. Jean Causse de Pictorial. Il devient ensuite directeur de labo pour les groupes de presses de Messieurs Lazareff, Filipacchi ou encore Lagardère. Il y fait toute sa carrière. Ce n’est qu’à partir de 1978, que JP Berriau se passionne pour la technique de tirage de photo au Platine / Palladium. Irving Penn est l’un des célèbres photographes à avoir remis l’accent sur cette technique complexe et onéreuse.

Armé de son appareil photo, un Leïca ou un Pentax 6-7, l’artiste réalise de superbes clichés qu’il développe ensuite dans sa propriété. Admiratif des peintres Morandini et Buffet, JP Berriau participe à quelques expositions, entre autres, l’exposition de l’Association pour la Photographie Ancienne à Nantes, puis à Berlin. Par amour de la région Bretagne ou il possède une maison de campagne, l’artiste offre dans les années 80 une série de tirage platine-palladium sur les marais salants au Musée de Batz sur Mer. De même, une autre série est maintenant conservée à la Bibliothèque Nationale de France.

BUYJ’adore / Je voudrai en savoir plus / Je pose une option :
cliquez-ici

[/contact-for