Dans un monde hyper connecté où l’échange vituel est le nouveau paradigme de nos sociétés contemporaines, la toute dernière collection « Dual », sculptures en bronze à la cire perdue et dorées à l’or proposent une invitation au dialogue.

 

La statuaire classique représente souvent l’homme seul, face à lui-même et au monde. Saisissante de réalisme et de mouvement, elle nous renvoie à un monde empreint de vie mais aussi à notre propre solitude.

Si le thème de la figure humaine est toujours très présent dans le travail de François Gaulier, cette dernière collection de sculptures s’aventure sur le terrain de la représentation de l’autre, de l’altérité, de l’être humain en interaction avec l’autre.
Homme, femme, géants ou humains sortant d’un temps lointain ou préhistorique dont l’enveloppe extérieure et l’être auraient été modelés par le temps.
Cette déclinaison de sculptures « Dual » est une invitation au dialogue par la représention plastique de deux êtres humains.
C’est parce qu’il y a dualité c’est à dire deux corps distincts, qu’une interaction est possible.

Au collectionneur de maintenant s’immiscer dans cette conversation.

 


 

La série des sculptures « Géants / Giants » en bronze intègre la monumentalité dès la réalisation des études. Les sculptures sont conçues pour évoluer vers de grandes dimensions. A cette échelle minimale, l’éclat de l’or isole l’œuvre de l’espace, s’établit alors un dialogue très personnel avec le visiteur. La lumière vive projetée par l’or confère à la sculpture une autre dimension.

« Géants / Giants » entre en résonance avec la création de grands sculpteurs qui ont jalonné l’histoire.

Henry Moore a eu une influence durable sur les premières sculptures de F. Gaulier. Le bois et la pierre taillés par Henry Moore sont travaillés à partir d’un modèle réalisé patiemment à différentes échelles souvent issues d’une sculpture de très petite dimension.

BUYJ’adore / Je voudrai en savoir plus / Je pose une option :
cliquez-ici

Remontant l’échelle du temps, le thème de la pierre dressée ou suspendue est récurrent dans son travail. « Keystone, clé de voûte » sculpture composée de deux arcs de cercle en acier s’appuyant l’un contre l’autre montre la dimension monumentale de ses sculptures. La plaque de granit vient parachever l’œuvre et constitue la clef de voûte. La série « Géants/Giants » s’inspire également des menhirs de Carnac et de Stonehenge par leur caractère massif et minimaliste.

Les bronzes exposés à la galerie BYCHATEL Selected Fine Arts ont été réalisés à partir d’une cire martelée comme du fer forgé ; le bronze en garde les traces à l’image des monuments préhistoriques qui ont traversé les siècles, usés par les éléments naturels, fracturés parfois volontairement par l’homme. Plongé dans un bain d’or, le bronze prend alors un nouveau reflet sublimant la matière.

François Gaulier vous propose donc ces figures humaines, ses Géants, tous dressés et dont la monumentalité appartient à vos rêves les plus fous.